Méthodologie de la synthèse en économie (T Eco)

ImprimerImprimer

Cet article, à vocation essentiellement pédagogique, est destiné aux classes de Terminale STMG souhaitant comprendre voire améliorer leur méthodologie de rédaction de la synthèse de l’épreuve d’économie droit.

Vous pouvez cliquer sur ces liens pour aller :

directement à la méthodologie de la synthèse

directement aux exemples d’introduction de synthèse

Rappel sur le déroulement de l’épreuve :

Rappel
Vous devrez répondre en ce qui concerne la partie économique de l’épreuve, à une série de quatre questions qui visent à vérifier d’une part vos connaissances acquises tout au long du cycle terminal mais également à apprécier votre capacité à lire des documents économiques et à en retirer des informations utiles à la réalisation de vos réponses.


Partie 1 : Comment réaliser une introduction conforme aux attentes de l’épreuve :

La méthodologie de réalisation de la synthèse n’est pas si difficile quant à sa structure mais l’est davantage concernant son contenu. La structure d’une synthèse classique comprend une introduction, un développement et une conclusion. Voyons ensemble quelles sont les composantes indispensables d’une introduction respectant les attentes de l’épreuve

Cette étape n’est pas obligatoire mais fortement conseillée. Bien qu’il ne s’agit pas d’une épreuve format concours, vous pouvez tout de même formuler une accroche. Cela est toujours apprécié et valorisé.

Conseil
L’accroche généralement vous vient à l’esprit qu’une fois avoir lu les documents et avoir bien compris la problématique. Il est donc tout à fait normal d’avoir du mal à trouver une accroche pertinente en commençant la rédaction de l’introduction. Laissez quelques lignes, vous y reviendrez plus tard !

Généralement, le sujet comporte deux termes économiques qu’il vous faudra définir. Quelque fois, un.

Utiliser des formules variées pour définir les termes

LEYDIER Florent
 “Nous pouvons définir X comme” ou “X peut se définir comme” 

Eviter les formules du style : X c’est lorsque ou c’est quand

LEYDIER Florent

Cette partie de l’introduction vise uniquement à vous faire mobiliser vos connaissances. Il faut donc maîtriser un minimum les notions économiques abordées lors du cycle terminal. Ne pas rentrer trop dans les détails, n’oubliez pas que vous devez répondre à la problématique posée dans votre développement.

Reformuler la problématique :

Il s’agit ici uniquement d’apprécier si le candidat maîtrise le sujet. Etre capable de reformuler une problématique est synonyme de compréhension de la question posée.

Conseil
Si vous n’arrivez pas à reformuler, réécrire la problématique telle quelle.

Annonce du plan :

Un bon plan est impératif d’une part pour faciliter la rédaction du développement et coordonner vos idées. D’autre part car il permet aux correcteurs d’apprécier votre capacité à structurer et planifier vos idées.

Deux techniques complémentaires seront proposées pour réaliser un bon plan :

Technique n°1
La première consiste à se focaliser sur la problématique en la relisant plusieurs fois afin de la comprendre de façon optimale. Maîtriser la problématique vous permettra de vous projeter sur les idées à développer. Le sujet est formulé de façon à réaliser deux parties format “Oui/mais …). Très souvent en économie, le format “Oui/mais…” s’applique car telle mesure peut par exemple engendrer tel effet mais peut aussi engendrer des effets non désirés. Maîtriser le programme vous facilitera à terme la structuration de vos idées et de fait, vous facilitera la recherche de vos parties.
Technique n°2
La deuxième technique concernera la façon de structurer son plan. Beaucoup d’élèves réaliseront un plan standard et bien qu’il ne s’agisse pas d’un concours, connaître des éléments permettant de se démarquer sur des petits éléments et de manière efficace est toujours bon à prendre.

Prenons une problématique/exemple : Les politiques économiques permettent-elles de créer un parfait équilibre économique ?

Un plan standard consistera à faire deux parties distinctes comme suit :

I – Les politiques économiques permettent d’agir favorablement sur les variables macroéconomiques

II – Les politiques économiques ne peuvent agir favorablement de façon simultanée sur l’ensemble des variables. (relations contraire ou inverse entre le chômage et l’inflation par exemple)

La structuration de plan proposée visera à relier les deux parties de manière à ce qu’elles aient du sens si on les lisait ensemble.

Exemple : Si vous voulez montrer que vous aimez votre père dans une partie et dans une autre votre mère, le plan consistera à dire : j’aime mon pèremais également ma mère.

Partie 1 / Partie 2

Dans le cas de notre problématique, le plan pourrait se structurer comme suit :

I – S’il apparaît que les politiques économiques agissent favorablement sur certaines variables macroéconomiques …

II – … elles ne peuvent agir favorablement de façon simultanée sur l’ensemble des variables.

N’oubliez pas que l’introduction doit former un tout fluide et que le lecteur ne doit pas après lecture, constater une introduction saccadée, sans transition. Pensez donc à faire le lien entre chaque composante (Accroche/ Lien/ Définition des termes/ Lien/ Problématique/ Lien / Annonce du plan)

Partie 2 : Exemples d’introduction de synthèses

Problématique : En France, la fiscalité et les dépenses sociales de l’Etat permettent-elles de réduire les inégalités ?

Introduction :

Jusqu’à la fin du XIXe siècle, les individus sans fortune personnelle était démunis devant les risques de l’existence que sont la maladie, la vieillesse et le chômage. Aujourd’hui encore 8,8 millions de personnes gagnent moins que le seuil de pauvreté !

L’Etat est un agent économique particulier qui a la capacité d’intervenir économiquement et socialement. Son intervention est très souvent controversée quant à son efficacité.

Les interventions de l’Etat peuvent se définir comme l’ensemble des actions menées pour favoriser la solidarité sociale ou la protection sociale.

Face au précédent constat de pauvreté, nous allons nous demander si les actions menées par l’Etat d’un point de vue social contribuent efficacement à réduire les différents fléaux sociaux tels que la pauvreté, l’exclusion sociale.

Une première partie visera à développer l’idée que l’Etat possèdent des leviers pour intervenir favorablement sur les inégalités sociales. Une deuxième partie remettra en cause l’intervention de l’Etat quant à son efficacité. Elle développera l’idée que les actions menées par l’Etat semblent peu efficace voire inefficace.

2 réflexions sur “Méthodologie de la synthèse en économie (T Eco)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *